Minage et traitement de données qualifiées

Boostez vos ventes avec le copywriting

Chez Minelead, pour faire décoller votre CA, on n’est jamais à court d’astuces, entre le minage de données intelligentes ou nos micro-campagnes sociales calibrées à l’euro près 💪

Une fois, on vous a même parlé de nos campagnes de cold mailing ultra qualifiées.

On vous disait notamment qu’on était capables de constituer des fichiers d’emails valides dans n’importe quel secteur d’activités, et tout ça 100% valide RGPD.

Et on vous disait aussi qu’on avait de 75% à 85% de taux d’ouverture en moyenne, avec 15% à 25% de taux de réponse… 🔥

Quand on sait que le taux d’ouverture moyen est aux alentours de 20% (évidemment, ça dépend du secteur et de certains paramètres)… Ça laisse songeur, n’est-ce pas ?

Bref, vous vous demandez peut-être :

  • Mais comment font-ils ?!

Eh bien, on a décidé de vous dévoiler l’une de nos ficelles pour constituer un bon cold mailing.

Et l’une de ces astuces, c’est le… copywriting.

Le copywriting, ou l’arme de destruction massive pour faire exploser votre CA

Le copy… quoi ? 😱

Le copywriting – la rédaction persuasive, en bon français – ou l’art de vendre avec des mots. Rien à voir avec le copyright, donc…

Si vous avez un peu de mal à vous représenter ce que c’est, prenez Téléshopping : eh bien, c’est presque ça, mais par écrit.

Pour être tout à fait honnêtes, cette discipline n’a rien de nouveau : c’est ce que l’on désignait autrefois sous le nom de conception – rédaction publicitaire.

Par contre, en France, elle a sacrément le vent en poupe depuis quelques années (aux États-Unis, ça fait depuis belle lurette qu’ils s’y adonnent à cœur joie, trois trains d’avance, comme d’habitude…).

L’objectif du copywriting, c’est donc d’inciter les consommateurs à acheter chez vous, et plus largement, d’inciter des personnes à passer à l’action. Il joue donc un rôle crucial dans la conversion.

Vous noterez au passage que le copywriting n’est pas exclusif aux sites web. On peut le décliner pour tout et n’importe quoi : une publicité, une plaquette commerciale…

… mais aussi, un email. Vous voyez où on veut en venir maintenant ? 😉

Comment générer des milliers d’euros avec du cold mailing rondement mené ?

À ce stade de votre lecture, vous vous posez certainement de nombreuses questions sur le copywriting. Et la première d’entre elles est certainement : « est-ce que ça fonctionne vraiment, ce truc ? ».

La réponse est oui, trois fois oui 💰

Cependant, comme pour n’importe quelle chose, il faut aborder cet exercice avec rigueur et méthodologie pour que ça fonctionne. Comme d’habitude, chez Minelead, on ne laisse absolument rien au hasard…

On y reviendra éventuellement dans un autre billet, mais résumons les principaux ingrédients de cette recette « miracle » :

  • Une excellente connaissance des problématiques et des besoins de vos cibles d’abord ; c’est en effet en s’alignant à 100% sur vos clients qu’on produira le maximum d’effet. Exit, donc, la vente au forceps de vos produits…
  • L’utilisation de divers leviers psychologiques éprouvés pour inciter vos consommateurs à agir. Vous connaissez peut-être le FOMO (Fear Of Missing Out), ou en français la peur de rater quelque chose ? Ce n’est pas un hasard si vous tombez régulièrement sur des messages comme « plus que 3h pour vous inscrire ! » ou « plus que 5 produits en stock ! » (n’est-ce pas, Cdiscount ?).
  • Des tests et un processus itératif pour trouver la formule parfaite ! On fait rarement mouche dès le départ, et on ne va pas vous faire avaler des couleuvres en prétendant que nos 80% de taux d’ouverture moyens, on les a obtenus du premier coup.

En résumé : c’est beaucoup de travail aussi bien en amont de la mission qu’en aval pour analyser les retours et optimiser les performances du mail.

Cela dit, au vu des résultats obtenus, ça vaut le coup de faire autant d’efforts… ⚡

D’ailleurs, ça vous dirait de passer à la vitesse supérieure ?

Alors contactez-nous rapidement, car de notre côté, on a plus beaucoup de places disponibles pour planifier des campagnes de cold mailing* !

* Oui, c’était du FOMO. Vous avez vu, ça marche. Vous n’avez pas ressenti un léger picotement ? 😋

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn