Minage et traitement de données qualifiées

Comment analyser le comportement des visiteurs de son site web ?

Vous aussi, vous avez ce problème, non ?

Vous avez concocté une stratégie numérique du tonnerre, lancé des Google Ads, démarré une campagne de référencement naturel, investi sur les réseaux sociaux…

Votre chiffre d’affaires décolle, mais il reste en deçà de vos prévisions.

Un petit coup d’œil sur vos données d’audience vous en révèle la raison :

Votre taux de conversion est naze. Désolé, il n’y a pas d’autre mot 🤷

Vous aurez beau vous escrimer à lancer tout un tas de projets pour capter de l’audience, si vos visiteurs ne sont pas enclins à convertir, vous n’irez nulle part (ou difficilement, enfin, vous voyez le tableau).

Au risque de sombrer dans les banalités, on va même vous révéler un petit secret :

Comprendre votre audience est la clef de votre réussite.

Nul besoin de formules chamaniques ni d’incantations mystiques pour cerner le profil de vos visiteurs : il existe aujourd’hui des outils pour savoir précisément ce que font les internautes sur votre site.

C’est d’ailleurs quelque chose que l’on fait chez Minelead pour optimiser le parcours visiteur sur les sites de nos clients…

Curieux de savoir comment ça fonctionne ? Alors on y va.

Visualisez les interactions utilisateurs avec votre site grâce aux heatmap.

Les heatmap : savoir où cliquent vos visiteurs

La plupart des outils d’étude comportementale embarquent différentes « couches » d’analyse, et parmi elles, citons… Les cartes thermiques (ou heatmap, si l’on veut briller en soirée).

Comme leur nom l’indique judicieusement, il s’agit de cartes où l’on peut visualiser…

  • Les zones les plus cliquées de votre site (qui apparaîtront alors en rouge) ;
  • Les zones les plus survolées par la souris de vos visiteurs (donc non cliquées) ;
  • Enfin, il est également possible d’obtenir des informations sur le pourcentage de défilement de la page (le scroll, toujours si vous aimez les soirées mondaines), afin de savoir si l’ensemble de vos pages sont parcourues par votre visiteur, ou non.

Il s’agit clairement de formidables données pour identifier d’éventuels obstacles à la conversion.

On va prendre deux cas concrets à nous :

  • Pour l’un de nos clients, on s’est aperçu que le menu de navigation de son site présentait quelques problèmes pour les internautes. En effet, ils avaient tendance à cliquer sur les catégories (alors qu’elles n’étaient pas cliquables) plutôt que de cliquer sur les sous-catégories dans le menu déroulant. On a donc créé des pages catégories pour résoudre le problème, ce qui a permis de grapiller quelques petits pourcentages de conversion…
  • Pour un autre client, on a observé que les visiteurs ne scrollaient jamais: à peine arrivés sur le site qu’ils utilisaient la barre de recherche. Problème : cette barre était un peu planquée. On a donc fait deux choses : rendre plus visible la barre de recherche, et mettre toutes les informations importantes au-dessus de la ligne de flottaison. Comme ça, tout est vu par les utilisateurs !

 

Visualisez la navigation des utilisateurs sur votre site grâce aux recordings.

Les recording : visualiser le parcours visiteur en instantané

Et si on vous disait qu’il est également possible de voir en temps réel ce que font les visiteurs sur votre site ?

Ça s’appelle l’enregistrement des sessions – le recording (un autre mot utile pour… d’accord, on arrête).

Concrètement, il s’agit d’une fonctionnalité enregistrant la navigation de l’utilisateur, ce qui vous permet…

  • De voir où il a cliqué;
  • S’il a scrollé;
  • Si des informations ont retenu son attention (via le survol de la souris) ;
  • Si des éléments ont posé problème à sa navigation (et à la conversion !).

Si besoin de le préciser, tout ça est compatible RGPD (les visiteurs ne sont pas identifiés et aucune information personnelle n’est collectée).

Chez Minelead, on s’en sert beaucoup pour corréler (ou non) nos hypothèses formulées à partir de nos observations initiales.

Evidemment, on ne regarde pas 100 vidéos – on se programme des petites sessions avec des objectifs bien précis en tête (identifier tel problème à telle étape du tunnel de conversion par exemple).

Mais bon, on est pas là pour parler méthodologie.

Les autres outils d’analyse comportementale

On va conclure ce tour d’horizon avec trois autres couches d’analyse :

  • L’analyse du tunnel de conversion, à corréler avec les éventuelles statistiques que vous avez sous Google Analytics. Cette fonctionnalité permet d’obtenir un beau découpage de votre tunnel, et d’identifier les étapes qui posent éventuellement problème (si beaucoup de visiteurs quittent le site au moment de renseigner leurs informations personnelles, c’est peut-être que vous leur en demandez beaucoup trop !).
  • L’analyse des formulaires de contact. Le fonctionnement est à peu près identique à celui que l’on vient de décrire : on peut ainsi savoir quels champs posent problème (en comparant le temps que le visiteur met à le remplir aux autres champs), quels champs non obligatoires ne sont pas remplis, le nombre d’abandon de remplissage du formulaire…
  • Enfin, les avis visiteurs, via le déploiement de mini-sondages, ou en leur permettant de laisser un vote. Vous n’aurez plus qu’à consulter ultérieurement les résultats !

Voilà qui conclut notre tour d’horizon !

Besoin d’un coup de main avec l’analyse de votre audience ? Contactez-nous pour qu’on se rencontre !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn