Minage et traitement de données qualifiées

Quels outils pour scraper Google Maps ?

Ce sera peut-être pour vous la révélation du jour :

  • Google Maps, ça ne sert pas qu’à regarder des cartes en vue satellite.

Eh oui ! On vous en a déjà parlé à plusieurs reprises (notamment dans notre article « Scrap de Google Maps : tout ce que vous avez toujours voulu savoir »), mais il est possible d’utiliser cet outil à des fins de collecte de données 😉

Oui, c’est un peu un truc de voyou. Mais rien d’illégal pour autant : toutes les données que l’on peut récupérer – nom de la société, adresse, mail, téléphone… ont été dûment remplies par leurs propriétaires respectifs dans leurs fiches Business, et consultables librement par le public, en ligne.

Et avec les quelques exemples que l’on vient de vous donner, vous voyez forcément quel est l’intérêt de scrapper Google Maps :

  • L’outil permet de collecter des dizaines de prospects potentiels, et ce pour la zone géographique de votre choix.

Ça fait maintenant plusieurs mois qu’on a lancé cette offre de service, et une question parmi nos prospects revient souvent : quel outil utilise-t-on pour scrapper GMaps ?

Du coup, on a décidé de vous faire notre propre top des meilleurs outils de scrapping Google Maps – bouclez vos ceintures, et suivez le guide 👇

1. Octoparse

Octoparse, c’est un outil de scrapping web freemium – c’est-à-dire qu’il y a une partie gratuite avec différentes fonctionnalités (et déjà largement de quoi faire), puis différentes formules payantes pour aller plus loin.

En règle générale, c’est l’outil qu’on recommande quand on a affaire à des interlocuteurs débrouillards et qui ont envie de mettre un peu les mains dans le cambouis.

Comme vous l’aurez deviné, Octoparse n’est pas exclusivement dédié au scrapping de données sur Google Maps – on peut littéralement collecter tout et n’importe quoi avec.

Et c’est là où le bât blesse : il va falloir configurer Octoparse pour faire remonter correctement les données que vous voulez collecter (c’est pour ça qu’on vous parlait d’interlocuteur débrouillard).

Il existe bien des templates que l’on peut utiliser rapidement, mais il s’agit d’une fonctionnalité premium ; de même, on vous conseille très, très fortement d’effectuer des rotations d’adresse IP si vous ne voulez pas finir avec un carton rouge, et c’est là aussi une fonctionnalité premium de l’outil.

2. Instant Data Scraper & Web Scraper

Instant Data Scraper est lui aussi un outil permettant de récupérer les données de votre choix sur le web.

On ne va pas vous le cacher, même si l’outil n’exige pas de compétences en programmation, la prise en main est un peu plus brute qu’Octoparse (surtout dans le retraitement des données derrière), c’est pour ça qu’on ne le conseille pas d’entrée de jeu. À noter que là aussi, il existe une version gratuite et payante.

Quoi qu’il en soit, Instant Data Scraper fait tout à fait le café avec Google Maps, et il est possible de collecter par son biais les informations de prospection dont vous avez besoin.

Une alternative dans la même veine : Web Scraper, que l’on installe en extension sur son navigateur.

3. Data Miner

On va vous citer leur accroche, parce que tout est dit : « Data Miner est l’outil de scraping web le plus puissant pour les mineurs de données professionnels ». Ça, c’est fait.

Et normalement, vous avez de suite compris pourquoi on ne vous le propose pas d’entrée de jeu : sans non plus exiger de votre personne des compétences dignes de Néo dans Matrix, il s’agit d’un outil effectivement plutôt réservé à des pros, du moins à des personnes habituées à scrapper des choses sur le web.

Autre point négatif, la version gratuite est plutôt limitée et on atteint vite le plafond. Dommage.

4. S’aider de frameworks en Python ou de scripts sur GitHub

Bon, là, pour ne pas vous mentir, on attaque le dur, et à moins que vous ne sachiez précisément ce que vous faites (et que vous disposiez des compétences en développement adéquates), ce n’est sans doute pas la solution que vous privilégierez.

Quoi qu’il en soit, il existe en libre accès de nombreux frameworks et autres scripts sur GitHub permettant de faire du web scrapping efficace, puissant et rapide.

Par contre, et comme on vous le disait, il faut être capable d’exécuter du code, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde.

5. Faire appel à Minelead pour ses projets de scrapping sur Google Maps

On vous a dit qu’on proposait ce type de services ? Oui ? Bon, bah on vous le répète au cas où.

Nous utilisons pour ce faire un outil maison que nous avons développé, avec automatisation de certaines tâches, et qui permet vraiment de collecter et de faire ce que vous voulez. Jugez plutôt :

  • Nom de la société ou du dirigeant ;
  • Adresse ;
  • Mail ;
  • Téléphone ;
  • Avis ;
  • Notes produit ;
  • Scoring automatique de la concurrence…

Puis prise de contact automatique derrière avec :

  • Envoi de SMS ;
  • En cold mailing ;
  • Sur LinkedIn ;
  • Via message vocal sans faire vibrer leur téléphone ;
  • En envoyant votre plaquette directement chez eux, au format papier.

Ce n’est donc pas qu’un simple outil qu’on vous propose, mais une machine de guerre, et tout ça à des prix très abordables.

Si vous souhaitez en discuter, vous savez comment nous contacter !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn