Minage et traitement de données qualifiées

Scrap de Google Maps : tout ce que vous avez toujours voulu savoir

Vous avez envie de mettre un coup de collier à votre prospection ?

D’enchaîner les rendez-vous intéressants et de faire redécoller votre activité ?

Et si vous vous mettiez au scraping de Google Maps ?

Écartez de suite l’image négative que vous pourriez en avoir : non, on ne vous propose pas de scraper tout Google Maps comme des écervelés.

Chez Minelead, on fait ça bien : définition précise des cibles de votre choix dans un secteur spécifique, puis récolte des données adéquates : mail, numéro de téléphone… On en parlait d’ailleurs dans un précédent billet consacré au scraping Google Maps.

Bref, on nous pose beaucoup de questions sur nos méthodologies, nos process et les données potentielles que nous pouvons collecter ; on s’est donc dit qu’il serait intéressant de faire une mini-FAQ sous forme d’article pour y répondre 😉

Quelles informations pouvez-vous scraper via Google Maps ?

Certainement LA question que l’on nous pose directement, et c’est bien compréhensible.

Dans les faits, on peut collecter tous les éléments que les entreprises ont pu renseigner sur leur fiche Google My Business, ce qui comprend notamment…

  • Nom de la société ou du dirigeant ;
  • Adresse ;
  • Mail ;
  • Téléphone ;
  • Avis ;
  • Réseaux sociaux ;

Sachez que l’on peut compléter ces informations avec d’autres données que notre logiciel maison a pu scrapper ailleurs (SIREN par exemple), et que nous pouvons établir un scoring automatique de la concurrence (oui oui !).

Idéal donc pour prospecter les cibles dont vous avez besoin, ou pour déterminer à quel point la concurrence est rude dans un secteur donné.

Quels outils utilisez-vous pour extraire des données sous Google Maps ?

C’est aussi une question que l’on nous pose assez régulièrement en clientèle – et nous ne pouvons malheureusement pas y répondre, du moins pas complètement, car… Chez Minelead, on a notre propre solution maison.

On ne peut donc pas vous rediriger vers un outil bien précis, désolés.

Si vous avez l’habitude de scraper des informations sur le web, vous en connaissez déjà certainement qui peuvent très bien faire l’affaire ; pour les autres, les néophytes en particulier, sachez que la plupart des outils disponibles requièrent un certain temps d’utilisation (voire quelques connaissances en REGEX), et qu’ils ne sont pas forcément simples d’utilisation au premier abord.

N’hésitez pas à nous solliciter, c’est moins cher que ce que vous pourriez penser.

De quoi avez-vous besoin pour scraper mes prospects sur Google Maps ?

D’un minimum d’informations, comme le secteur d’activité de vos prospects.

Si vous souhaitez nous communiquer des précisions supplémentaires afin de consolider la qualité de votre fichier final, aucun problème.

Mais pas d’inquiétudes, vous aurez l’occasion d’exprimer l’ensemble de vos besoins lors de notre prise de brief.

Pouvez-vous aussi extraire des coordonnées sous Google Maps ?

Oui, c’est tout à fait faisable : mettons que vous avez par exemple besoin d’exporter l’ensemble des coordonnées de vos concurrents sur Google Maps afin de réaliser une cartographie, nous pouvons vous fournir ces informations sans problème !

Vous pourriez vous dire qu’il vous suffit de consulter la Google Map, mais ça ne fonctionne pas : Google ne va vous afficher qu’un nombre restreint de résultats sur sa carte.

Pouvez-vous prospecter automatiquement pour moi avec mon fichier Google Maps ?

Bien sûr. Pour éviter la prospection mailing à froid brutale (et peu efficace), notre outil maison peut construire différentes typologies de scénarii avec le recours à différents canaux :

  • Par mail, avec des messages types sur mesure ;
  • Via LinkedIn, pour une première prise de contact ;
  • Avec un message vocal sans faire vibrer leur téléphone ;
  • En envoyant votre plaquette commerciale au format papier, directement chez eux.

Si notre solution de scraping Google Maps vous intéresse, contactez-nous, on vous répondra avec plaisir 😉

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn